Archives du mot-clé prostate

prostate

La prostatite

La prostatite est une inflammation de la prostate avec une origine bactérienne. C’est une infection qui peut être aigüe (soudaine) ou chronique (courante).

La contamination bactérienne peut avoir différentes origines. Elle peut ainsi être sexuelle (par chlamydiae ou mycoplasmes par exemple), intestinale (Escherichia Coli) ou faire suite à des examens médicaux comme une fibroscopie ou une biopsie de la prostate.

Cette infection est plutôt courante chez les jeunes hommes et représente environ 2 millions de consultations par an en France.

Symptômes

La prostatite se manifeste en premier lieu par des gênes urinaires et parfois des traces de sang dans les urines ou le sperme.

Une fatigue excéssive et une forte fièvre peuvent également survenir ainsi que des douleurs assez fortes à la miction ou lors de l’éjaculation.

Diagnostique et solutions

Dans un premier temps, le médecin établira un diagnostique et réalisera un ECBU avant de passer à un toucher rectal, voire un prélèvement urétral et une spermoculture pour les cas les plus sérieux.

L’infection se traite facilement lorsque le cas est pris assez tôt. La prescription de base comprent un antibiotique à base de fluoroqunolone d’une durée de 2 à 4 semaines selon l’infection.

Si la prostatite est chronique, le traitement est plus long et sera associé à des anti-inflammatoire ou des alpha-bloquants.

Informations complémentaires

Plus d’informations sur: http://fr.wikipedia.org/wiki/Prostatite

L’hypertrophie de la prostate

L’hypertrophie de la prostate, qu’est-ce que c’est?

L’hypertrophie de la prostate provient d’une augmentation excessive et non contrôlée de la taille de la prostate. En général, cela est lié au vieillissement ou à un changement hormonal qui vient affecté les tissus de la prostate.

La prostate augmentant de volume, elle va exercer une pression plus importante sur la vessie et l’urètre ce qui va provoquer des troubles urinaires qui peuvent vite devenir importants.

L’hypertrophie de la prostate touche aujourd’hui un homme sur deux de plus de 60 ans et 90% des hommes de plus de 80 ans.

Symptômes

Le symptôme principal de l’hypertrophie de la prostate est une difficulté à uriner. Les troubles de la miction provoquent premier lieu des envies d’uriner fréquentes, un flux discontinu, voir une sensation de ne pas avoir « fini ».

Rapidement cela peut se transformer en infection urinaires voir en calculs vésicaux du fait que la vessie n’est jamais vidé correctement et que l’urine stagnante pourra créer un foyer propice au développement de bactéries.

A un stade encore plus avancé, des calculs rénaux peuvent survenir allant jusqu’à une urémie.

Diagnostique et solutions

L’hypertrophie de la prostate sera confirmée par l’urologue après un examen par toucher rectal et une analyse d’urine.

Cette maladie peut être traitée facilement par des médicaments lorsqu’elle est prise en compte assez tôt ou que l’augmentation de volume de la prostate n’est pas trop importante.

Une ablation partielle est également possible. Cette opération est courante et ne nécessite pas d’incision interne, le chirurgien opérant avec un résecteur introduit dans l’urètre et permettant ainsi d’envoyer un courant électrique ou une fibre laser.

Informations complémentaires

Plus d’informations sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypertrophie_b%C3%A9nigne_de_la_prostate